Accueil

La deuxième campagne de l’étude EpiCov est prolongée jusqu’au 7 décembre : chaque réponse compte, nous comptons sur vous et vous remercions de votre participation !

L’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) et la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees) du ministère des Solidarités et de la Santé lancent la 2ème vague d’EpiCov, la grande enquête statistique sur votre état de santé et vos conditions de vie en lien avec l’épidémie actuelle due au coronavirus (Covid-19).

Cette enquête a pour objectif de renseigner sur la diffusion du virus dans la population et les conséquences de l’épidémie sur le quotidien et la santé des individus.

Pour connaître le nombre de personnes qui ont été en contact avec le virus, un auto-prélèvement sera proposé à tous lors du questionnaire. Il permettra de connaître la part de la population immunisée contre le Covid-19 et donc d’éclairer les décisions en matière de santé publique.

Cette enquête, est reconnue d’intérêt général par le Conseil national de l’information statistique (Cnis) et est autorisée par la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL).

Vous êtes 135 000 à avoir été sélectionnés aléatoirement par l’Insee pour représenter l’ensemble de la population française, et à avoir répondu à un premier questionnaire en mai. Nous comptons sur votre participation pour la deuxième campagne d’interrogation, qui servira à décrire l’évolution de l’épidémie depuis mai.

Comme au printemps, la société Ipsos accompagne l’Inserm et la Drees pour réaliser cette enquête.

Afin de permettre la prise en compte de la diversité des caractéristiques de la population française et d’assurer ainsi la qualité statistique des résultats, il est très important que vous répondiez à cette enquête.

Ce deuxième volet de l’enquête se déroulera de fin octobre à fin novembre 2020. Cela vous prendra une trentaine de minutes environ.

Premiers résultats de la première campagne d’interrogation :

A partir des 135 000 réponses au questionnaire de mai et des 12 000 analyses sérologiques réalisées, des résultats importants ont pu être obtenus sur la situation en France au printemps. En France métropolitaine, 4.5% des personnes de 15 ans ou plus avaient été en contact avec le virus en mai 2020. Cette part est plus importante parmi les 30-49 ans, dans les communes les plus densément peuplées et pour les personnes habitant dans des logements surpeuplés. Les plus pauvres ainsi que les plus riches ont également plus souvent été en contact avec le virus pour les personnes au milieu de la distribution des revenus.

+ Vous pouvez retrouver plus d’informations sur ces résultats, ainsi que les liens vers les publications sur la page Publications

+ Nous contacter au sujet de l’enquête

+ Communiqué de presse pour le lancement de la seconde vague en octobre 2020

EpiCov dans la presse (sélection d’articles) :

+ FranceTV Info
+ Le Figaro
+ Les Echos
+ Ouest France
+ France Culture
+ France Inter

+ Pour connaître les mentions légales relatives à la protection de vos données, cliquez ici.